Soleil Ô – Med Hondo (1971)

MAURITANIE – EN ENTIER – VF ST anglais – 98 mn – En 10 parties

Présentation par Le Maghreb des films : « Un immigré africain en quête de travail, découvre les aspérités de la « Douce France », le racisme de ses collègues, le désintérêt des syndicats et l’indifférence des dignitaires africains qui vivent à Paris, au pays de « nos ancêtres les Gaulois ». 
Un cri de révolte contre toutes les formes d’oppression, la colonisation et toutes ses séquelles politiques, économiques et sociales ainsi qu’une violente dénonciation des fantoches installés au pouvoir dans beaucoup de pays d’Afrique par la bourgeoisie française.

Né en 1936 à Attar, en Mauritanie. Après l’Ecole Hôtelière Internationale de Rabat, il devient cuisinier.
En 1959, il s’installe à Paris, où il vit de petits métiers, s’inscrit à des cours de théâtre et se forge une conscience politique. Il joue « les classiques » : Shakespeare, Molière, Racine… puis décide que les Africains se doivent de se représenter eux-mêmes, par le biais de leurs auteurs et de leurs comédiens.
Il fonde la compagnie théâtrale « Griotshango », en 1966, avec Robert Liensol, avec laquelle il met en scène René Depestre, Aimé Césaire…, puis tente l’aventure cinématographique. « Soleil O » (1967), sélectionné à la Semaine de la Critique à Cannes, puis Léopard d’Or à Locarno, consacre un cinéaste. »

Publicités

Une réflexion sur “Soleil Ô – Med Hondo (1971)

  1. JEAN EDMOND compagnon de route de Med Hondo depuis nos vingt ans désire témoigner de la GRANDE HONNETETE ARTISTIQUE, INTELLECTUELLE, HUMAINE de ce GRAND CINEASTE, l’un des tout premiers de l’Afrique et de sa génération.
    Bien entendu, sa liberté d’expression a tant et plus été BRIMEE car on sait très bien que la vérité et notamment certaines dérangent les exploiteurs et colonisateurs de tout acabit. Je salue chez cet artiste, cet ami, son courage, son opiniâtreté à remettre à l’heure les pendules de notre histoire : LA VRAIE. Pas celle de ceux qui la distordent dans le sens de leur vanité, de leur prétendue supériorité « raciale », sous-entendu suprématie blanche, occidentale.
    Je trouve ABSOLUMENT OUTRAGEANT pour tous les peuples colonisés à travers le monde qu’aujourd’hui encore on pratique cette sorte de CENSURE ABOMINABLE, LAMENTABLE qui n’est que le reflet de la PAUVRETE SPIRITUELLE de ces mêmes occidentaux appartenant à la race dite supérieure. Encore une fois, l’histoire bégaye : on tue, ASSASSINE, VIOLE au nom de cette prétendue SUPERIORITE alors que l’occident ne fait que défendre SES INTERETS BASSEMENT FINANCIERS ET COMMERCIAUX.
    Fils de NEGRE et d’une BLANCHE, je crois pouvoir me permettre et même me faire devoir de dénoncer CES TURPITUDES, pour rester correct, moi.
    Comprenne qui veut ou qui peut ! Pour ma part, vous me forcez, me conduisez à prendre parti, qui n’est pas forcément le vôtre même si vous possédez la culture de Shakespeare, Molière, Racine…Goethe…VOUS N’EN ETES PAS DIGNES, INCAPABLES QUE VOUS ETES DE PRENDRE LA QUINTESSENCE DE LA PENSEE DE VOS GRANDS AUTEURS, CREATEURS DONT VOUS ETES SI FIERS DE MANIERE UNIQUEMENT LIVRESQUE.
    D’autres peuples, dits « SAUVAGES » à travers l’univers ont su, EUX, s’inspirer au moins de l’expérience de leurs ancêtres tant sur le plan médical, pharmaceutique, des arts et des sciences, etc., bref, de leur SPIRITUALITE.
    Enfin, je préfère m’arrêter là pour ne pas devenir aussi VULGAIRE ET INSULTANT QUE NOMBRE D’ENTRE VOUS.
    CEUX LA, JE LES DETESTE CORDIALEMENT.
    JE PERSISTE ET SIGNE : Jean FELIX-EDMOND.
    EN LA MEMOIRE DE MED HONDO, MON FRERE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s