Casus belli – Yorgos Zois (2010)

EN ENTIER – 11 mn

Présenté à Venise dans la section Orizzonti, puis projeté au 4ème Festival du Film du Golfe à Dubaï au sein de la compétition internationale, et dans d’autres festivals. Un caddie, un supermarché, une jeune femme, des produits à profusion, une voix microphonique, et une file d’attente apparaissent dans les premières minutes de cet opus expérimental grec.

« Après avoir vu le film, beaucoup de gens m’ont dit qu’ils comprenaient que j’avais étudié les mathématiques. Moi, j’aimais vraiment l’idée de la file d’attente, et j’ai eu envie de la montrer de la manière la plus simple, la plus directe, la plus latérale, avec un travelling d’un point à l’autre (…). On pouvait aisément se figurer que ce qui se passait dans une capitale pouvait se passer ailleurs aussi. Je pensais que les gens à l’Ouest s’identifieraient au film, car c’est une métaphore des capitales et des crises européennes. Mais soudainement, les pays arabes ont voulu le film, on m’a dit que la séquence du domino leur rappelait la spirale de la violence qui a commencé dans ces pays. Ça a été une grande surprise pour moi car j’ai fait le film autour des capitales de l’Ouest et soudainement, le Moyen-Orient y a réagi. » Yorgos Zois, entretien pour Format court.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s