Courts métrages – Jiri Trnka (40’s, 50’s et 60’s)

Quelques courts métrages (et 2 longs) de l’incontournable cinéaste d’animation tchèque, Jiri Trnka. Ses films sont peu accessibles et projetés – un début de réponse au pourquoi dans cet article de Julie Charnay  (à propos du dépôt d’un fond de films tchèques à la cinémathèque française). En attendant les films entiers et traduits pour les dialogués, voilà tout de même une série…

 

La main – En entier – Sans dialogues – 1965 – 18 mn

Un artisan céramiste tranquillement installé chez lui soigne sa plante verte. Il est alors tourmenté par une main gantée tyrannique qui, tel un petit soldat, exige une statue à son effigie.

 

Le moulin du diable – En entier (2 parties) – Sans dialogues – 1949 – 20 mn

Grâce aux pouvoirs de son orgue de Barbarie, un vieil homme parvient à se débarrasser du Diable qui avait pris possession de son moulin.

 

L’homme à ressorts et les SS – En entier – Sans dialogues – 1946 – 14 mn

Grâce aux ressorts d’un canapé fixés à ses chaussures, un jeune ramoneur devient capable de sauter de toit en toit. Il sème la terreur parmi les SS, qu’il parvient à chasser hors de Prague.

 

Le roman de la contrebasse – En entier (2 parties) – Sans dialogues – 1949 – 15 mn

Ses vêtements ayant été volés pendant qu’elle se baignait, une jeune femme trouve refuge dans l’étui d’une contrebasse.

 

Le joyeux cirque – En entier (2 parties) – Sans dialogues – 1951 – 14 mn

Plusieurs numéros de cirque sont illustrés par trois artistes.

 

Les deux frimas – En entier – VO NON sous titrée – 1954 – 14 mn

Deux (mauvais) génies du froid s’affrontent : lequel mordra la prochaine victime avec le plus de vigueur ? Ils finissent par découvrir que le froid n’affecte pas les gens qui travaillent dur.

 

La grand-mère cybernétique – En entier – VO NON sous titrée – 1962 – 30 mn

La grand-mère d’une fillette est remplacée par une sorte de robot ultra-perfectionné, capable de tout faire… mais bien décevante.

 

Le Brave Soldat Chvéïk (Osudy dobrého vojáka Švejka) – VO non sous titrée – Film en trois volets, réalisés entre 1954 et 1955

Episode 1 

Comme les deux autres, ce premier épisode se situe pendant la Première Guerre mondiale. Dans une petite gare entre Hatvan et Halic, le soldat Chvéïk, soupçonné par son supérieur d’avoir bu du cognac — ce qui est formellement interdit —, invente une histoire à dormir debout pour se tirer d’affaire.

Episode 2 – En 3 parties

Svejkovy nehody ve vlaku : Le soldat Chvéïk accompagne un officier au front. Dans le train il déclenche par mégarde un arrêt d’urgence, ce qui lui vaut quelques ennuis.

Episode 3 – En 3 parties

Svejkova budejovicka anabase  : Le soldat Chvéik ne retrouve pas son bataillon. Un espion russe lui fait subir un interrogatoire et un policier doit l’escorter jusqu’à la ville. Mais celui-ci étant ivre-mort, c’est finalement Chvéïk qui le ramène au poste de police.

Et un autre long métrage : Les vieilles légendes tchèques – En entier – VO non sous titrée – 78 mn – 1952

La vie des premiers habitants de Bohême illustrée par une série de sept récits légendaires.



Advertisements

2 réflexions sur “Courts métrages – Jiri Trnka (40’s, 50’s et 60’s)

  1. Pingback: Jean Douchet analyse Vivre sa vie de Jean-Luc Godard – Gérard Courant (2011) // Cinéphilie | citylightscinema

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s