La rabbia (La rage) – Pier Paolo Pasolini (1966)

ITALIE – VO sous titrée anglais – VERSION de 53 mn ! 

CHEF D’OEUVRE !

« À travers des images d’archives qui évoquent la « déstalinisation », l’intervention soviétique à Budapest, celle anglo-française de Suez, la mission de Gagarine dans l’espace ou le destin de Marylin Monroe, La Rabbia(La Rage) de Pasolini invite à une relecture du film d’une décennie également marquée par la guerre d’Algérie. 

Cet essai sur la période 1952-1962, au cœur de la guerre froide, donne à voir une facette du Pasolini documentariste. Réalisé à partir d’images d’archives, celles des actualités filmées du ciné journal Mondo libero, ce film de montage polémique de Pasolini a finalement connu un second volet imaginé par Gastone Ferranti, un producteur d’actualités cinématographiques qui voulait confronter deux points de vue, de gauche et de droite, sur une même époque. Cela donnera un film en deux parties, de cinquante minutes chacune, signées de Pasolini et du dessinateur, écrivain et cinéaste Giovanni Guarreschi, réputé de droite. 

Mais, outre qu’il a du raccourcir son propre montage, Pasolini a ensuite refusé que son nom soit associé au film de Guarreschi dont le commentaire de certaines scènes est ouvertement raciste. Oublié après une très courte carrière – La Rabbia ne serait sorti que deux jours en salles -, on ne l’a retrouvé qu’au moment de reconstituer l’intégrale de ses films. Après une adaptation au théâtre par Pipo Delbono en 1995, le festival de Lussas consacrait une séance spéciale au film en 2001, au cœur d’un cycle dédié à Pasolini. Cette année-là, avec la publication des écrits cinématographiques du cinéaste, le texte écrit pour La Rabbia réapparaissait dans sa totalité. Le film a récemment été reconstruit et restauré avec 16 minutes supplémentaires correspondant aux seize premières séquences manquantes à la partie sauvegardée par Pasolini. Un travail entrepris par le cinéaste Giuseppe Bertolucci pour lequel il s’agit seulement de l’« une des hypothèses de reconstruction de la version originale » (Le Monde, 27/10/2008). 
La Rabbia, qui était visible à la Mostra de Venise 2008, devrait sortir en France en DVD. » Algeriades

 

Se reporter au site Derives.tv et y consulter les textes et commentaires de Pasolini, notamment sa lettre initiale à Guareschi et puis son texte paru le 13 avril 1963 dans Il giorno : il y fait part de son refus d’entrer en dialectique avec le film de Guareschi. Il annonce le retrait de sa signature du film aux deux volets, afin de n’être pas associé à une entreprise où  « Si Eichmann pouvait sortir de la tombe et faire un film, il ferait un film de ce genre« . 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s