Necrology – Standish Lawder (1969)

EN ENTIER  – 12 mn

Le réalisateur Standish Lawder, davantage connu pour ses photographies, filme la routine quotidienne de voyageurs anonymes dans Grand Central Station pendant 12 minutes. Le long générique de fin inventé de toute pièce par Lawder apporte une note d’humour macabre qui laisse le spectateur perplexe quant à son propre sort. 

« Un seul plan, réalisé par une caméra fixe, de voyageurs descendant l’un des quatre escalators reliant à l’époque le Pan Am Building à la gare new-yorkaise de Grand Central. Lawder chargea son film 16 mm à l’envers, puis filma avec un très léger accéléré. À la projection, l’activité banale consistant à descendre un escalator pour aller prendre son train et rentrer chez soi se métamorphose en une ascension méditative et quasi métaphysique vers un « lieu plus élevé » non spécifié. » David Campany, Anonymes. L’Amérique sans nom : photographie et cinéma

« Je (…) considère [Necrology] fondamentalement comme une sorte d’étude anthropologique sur la vie et la mort dans le New York d’aujourd’hui. […] C’est une sorte de capsule temporelle. C’est un objet d’examen pour les générations futures qui voudront apprendre quelque chose sur la vie à New York. » Standish Lawder, 1973

« L’un des commentaires les plus puissants et les plus sombres que le cinéma ait jamais produit sur la société contemporaine. » Jonas Mekas

« Sans aucun doute la plus mauvaise blague que j’aie jamais vue au cinéma. » Hollis Frampton

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s