The Kilimanjaro Darkjazz Ensemble (TKDE) – Accompagnement films/clips/live

The Kilimanjaro Darkjazz Ensemble (TKDE) est un groupe relativement récent, et une petite pépite dans l’univers musical actuel. Je commence par une biographie rapide du groupe, du site Fenec

« Formé en 2000 aux Pays-Bas, The Kilimanjaro Darkjazz Ensemble est à l’origine un collectif initié par Jason Köhnen et Gideon Kiers, tous deux alors étudiants en musicologie à l’Utrecht School of Arts, et donc la vocation est de composer des bandes-orignales pour des grands classiques du cinéma muet, notamment le Nosferatu de W.F Murnau ou Metropolis de Fritz Lang. Les années passent et en 2004, Hilary Jeffrey, tromboniste anglaise et la violoncelliste suisse Nina Hitz intègre TKDE lorsque le groupe ambitionne d’enregistrer un premier album. Eponyme, celui-ci verra le jour de manière totalement indépendante, et relativement confidentielle, courant 2006. Quelques mois plus tard, de quartet, l’entité devient sextet avec l’incorporation du guitariste Eelco Bosman et de la vocaliste française Charlotte Cegarra puis septet avec l’arrivée de la violoniste anglaise Sadie Anderson courant 2008. Entre-temps, le spectre musical du TKDE s’était considérablement élargi, le « groupe » voit naître un side-project d’improvisations live réunissant les mêmes musiciens mais avec quelques intervenants extérieurs au grès des concerts :The Mount Fuji Doomjazz Corporation (Biographie ICI). Quant au projet principal à proprement parler, il signe en 2009 chez le label Ad Noiseam via lequel sortent la même année l’EP Mutations puis l’album Here be dragons. 2010 voit le groupe signer chez la référence Denovali Records (Contemporary Noise Sextet, Mouse on the Keys, Her Name is Calla) qui réédite le tout premier album du groupe l’année suivante, quelques semaines avant que ne paraisse le troisième long-format du collectif : From the stairwell. »

 

Accompagnement musical (juste un extrait malheureusement) du film Decasia de Bill Morrison – quelle superbe association ! :

 

Accompagnement musical du film Begotten d’Elias E. Merhige :

 

Accompagnement musical par le projet, cette fois-ci, The Mount Fuji Doomjazz Corporation du film The Dream That Wouldn’t Down (1965) :

 

Le clip Mephistopheles :

 

Le clip Cocaïne, de l’album From The Stairwell :

 

Des extraits d’un live à Budapest, en Hongrie (2007) – Musique et images associées dans la salle :

 

Enfin ce très beau Mist of Kraakatoa en live (2009) à Ljubljana en Slovénie : 

 

 

 

 

 

Advertisements

2 réflexions sur “The Kilimanjaro Darkjazz Ensemble (TKDE) – Accompagnement films/clips/live

  1. Pingback: Bill Morrison – Films (USA – Experimental) | citylightscinema

  2. Pingback: Godspeed You! Black Emperor – Clips / performances live | citylightscinema

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s