Homme de Neandertal : deux documentaires.

Le cycle cinéma archéologique autour de l’évolution de l’Homme se poursuit. Malgré les maux de tête entraînés par le post  ayant inauguré la période, je continue l’aventure (ICI sur le blog). Après relecture(s) de ce post tordu et confus somme toute (et puis j’ai passé beaucoup de temps à lire ici et là des textes sur la toile, pour creuser les documentaires), je me rend compte que quelque soient les pistes (ou « théories ») en cours, toutes les espèces d’hominidés sont porteuses de questionnements : pour comprendre un peu les origines et le processus ayant conduit à l’émergence de l’Homo Sapiens. Un sérieux intérêt se dégage pour nos cousins hominidés, qui sont aussi notre histoire. Si petit acharnement il y a de ma part dans ce cycle visionnage, c’est sans doute aussi dû en partie à un récent contact, lors de fouilles archéologiques, à un hominidé européen disparu il y a fort longtemps. Plus je me documente, et plus ce dernier me fait prendre conscience à quel point l’articulation d’un site au reste des découvertes est tout simplement passionnante. Je donne un petit indice : il se situe dans le graphique des ancêtres de l’Homme publié ICI sur le site les Hominidés (si vous êtes  perdus avec les différentes appellations d’ancêtres et cousins, c’est un très bon repère !). Et c’est loin d’être fini cette période de visionnage, car bientôt je compte enchaîner sur nos autres cousins les chimpanzés – dont le partage génétique est de plus de 95 % – mais aussi les Orangs outan et gorilles -; de très bons documentaires semblent avoir été réalisés, mais je me ferai un avis lors d’un prochain cycle. Le constat de tissu social, d’usage d’outils, d’une certaine forme d’humour etc ne les rend que très passionnants et charmants ces individus ! Et puis : où est l’être humain, où est l’animal, y compris dans notre genèse ?!

Bref, il va être question ici de l’Homme de Néandertal, dont la découverte initiale et les considérations de sa qualité « d’homme » aux traits proches de nous (intelligence, symbolisme, organisation sociale…)  ont toujours été très discutées. J’ai failli enchaîné de prime abord sur de nouveaux hobbits, pour continuer « la saga » et doubler Peter Jackson dans sa trilogie, éh éh. Oui, des découvertes sur l’île de Palau (en Asie) ont été comparées à celles de l’Homme de Florès (euh je précise que le premier individu découvert est le squelette d’une femme), maintenant désigné Homo Floresiensis (voir ICI sur le blog). Elles  mettaient en cause sa classification en nouvelle espèce d’hominidé. Mais il semblerait que pour l’Homme de Palau, il s’est agi là davantage d’une affaire médiatique que véritablement scientifique dans ses interprétations, sans vouloir ici enlever l’intérêt à l’existence de ces humains de Palau. Pour vous faire une idée de comment on peut monter un spectacle de bouleversement scientifique, voir ICI le documentaire L’homme de Palau, et LA un article qui rappelle notamment le parrainage financier de l’expédition par la société National Geographic. Cette dernière, qui dispose de moyens de communication importants et qui n’est pas avide en vulgarisation, pour le meilleur et le pire, a ainsi contribué à la médiatisation des découvertes et des conclusions hâtives.

Passons donc au Néandertal.

1) Le destin de l’Homme de Neandertal : les chasseurs de mammouths – 52 mn – Allemagne.

Pour une première approche, voici un documentaire revenant de manière assez générale sur les néandertaliens. Nous en apprécierons que plus le récent Neandertal code, notamment du point de vue des contributions en cours de la génétique. A souligner un aspect important du documentaire : la genèse de la théorie autour de cette espèce d’hominidé et de l’évolution, ainsi que ses premières représentations :

« La grande force de l’homme de Neandertal est d’être parvenu à survivre durant l’Ere Glaciaire. Comment s’est il organisé pour vivre dans des conditions climatiques aussi rudes que son environnement était dangereux ? La réponse tient certainement dans son aptitude à chasser les imposants mammouths. »

FILM EN ENTIER EN 4 PARTIES, ICI SUR DAILYMOTION

 

2) Tim Lambert – Neandertal Code – 2008

De nouvelles pistes apportées par la génétique alimentent un débat autour d’une hybridation possible ou non (jusqu’à quel point ?) entre Neandertal et Homo Sapiens archaïque. Une hybridation démontrée constituerait une des explications à un des très grands mystères jamais résolus : pourquoi et comment l’Homme de Neandertal a disparu ? Par ailleurs, après de longues décennies où cet hominidé était considéré comme très « primitif » et peu « évolué », la vision de l’Homme de Neandertal a beaucoup changé, à l’instar des représentations visuelles qui en sont tirées dorénavant (même si quelques stéréotypes restent tenaces à cet égard dans le domaine touristique et de vulgarisation – comme pour l’homme préhistorique de manière générale ceci dit, qui explique en partie mon rejet des docu-fictions). L’Homme de Neandertal était il si différent et éloigné de nous ? Le documentaire qui suit aborde tout cela : d’une part une nouvelle appréhension de l’Homme de Neandertal, auquel se mêle ici, sans excès, le docu-fiction (pratique, encore une fois, que je n’aime pas mais qui témoigne ici des contrastes entre les différentes représentativités); d’autre part l’apport de la génétique dans l’étude de cet hominidé… et de l’évolution de l’Homme en général !

LE FILM EST EN ENTIER EN 6 PARTIES, ICI SUR DAILYMOTION

Diffusé à l’édition 2010 du Festival du Film d’Archéologie d’Amiens, le site Hominidés développe un p »tit dossier sur le film ICI. Nous y trouvons des actualisations des découvertes évoquées dans le documentaire, et ne pas y prêter attention à la mention précoce de la critique du film où il est signalé que les données ADN mytochondrial ont mis à mal l’hybridation Neandertal/Sapiens. Il y a eu du nouveau depuis, voir un peu plus bas sur la même page du site internet Hominidés (et divers travaux en cours, notamment du côté de la Roumanie sur un site où exerce Erik Trinkauss).

 

Ces dernières années, des documentaires ont été réalisés sur l’Homme de Neandertal mais ils ne sont pas accessibles sur la toile. Certains ont été diffusés en Festivals de films d’archéologie, et cet important retour dans le documentaire témoigne d’avancées récentes et de nouveaux regards. Même la fiction s’y est mise, à travers A.O, le dernier Neandertal  (que je n’ai pas vu), réalisé par Jacques Malaterre en 2010 et dont je n’ai pas apprécié les deux documentaires chargés en reconstitution, L’Odyssée de l’espèce et Homo Sapiens. S’il assume un parti pris imaginaire, pourquoi pas ? Parmi les documentaires, nous trouvons ICI un extrait de Neandertal, l’homme de tous les climats de Christophe Gombert; film scientifique du CNRS, il aborde les données nouvelles et autres que génétiques. Neandertal n’était pas qu’un être adapté au grand froid, il a vécu dans des climats tempérés : comment expliquer sa disparition, si elle n’est pas d’origine environnementale ?

Pour ce qui est de la génétique, un prochain post l’abordera à travers quelques documentaires (et nous y retrouverons en partie les néandertaliens)  : ses apports amènent à la fois des confirmations (notamment pour l’origine africaine de l’Homo Sapiens)… et des remises en cause/nuances. Elle est mise à contribution lors de découvertes importantes de fossiles. A côté de certitudes plus ou moins établies, encore et toujours des questionnements.

Pour le moment, je conclue ce post par une réponse SCIENTIFIQUE, à propos de la théorie de l’origine africaine de l’Homo Sapiens, apportée vis à vis du contenu tendancieux d’un article pseudo-scientifique de Bernard Lugan, africaniste. J’avais posté le lien de ses propos dans le post intitulé « Evolution de l’homme : deux films, deux théories ». Relayés notamment par le site internet Egalité et réconciliation, décidément fertile en la matière (antisémitisme etc), ses propos se félicitaient de la fin de la théorie de « l’Eve Africaine »… pour des motifs bien obscurs. D’une part il en fait une théorie complotiste, d’autre part il affiche son racisme. Si vous avez la patience de lire la longue réponse , n’hésitez pas (elle est assez technique) ! Nous y trouvons en même temps une riche idée des apports de la génétique, même si, attention, elle ne doit pas (et ne peut de toute façon) tout expliquer. Les interprétations (diverses) et la confrontation à d’autres disciplines (et découvertes) restent importantes. C’est ICI !  Et puis au-delà d’une possible invalidité future de la théorie de « l’Eve Africaine » actuelle (au moins par des nuances qu’apporteraient des avancées scientifiques sur l’évolution de l’Homme), qu’instrumentaliserait bien l’idéologie colonialiste, rappelons que la mise en place de races biologiques entre les hommes ne sont pas justifiées et qu’elles sont utilisées à des fins de hiérarchies et d’inégalités; les expressions institutionnalisés du racisme dans nos réalités contemporaines continuent encore de les pérenniser au détriment de l’égalité. L’existence de la différence, par ailleurs, ne doit être sujette à des rapports inégalitaires. Derrière les pseudos communiqués scientifiques, à l’instar de ce Bernard Lugan (expert dans d’autres domaines), peuvent se développer des racismes d' »experts ». La nostalgie coloniale n’est pas qu’une affaire de racisme ordinaire, et relève bien d’une idéologie qui peut s’habiller de « science » (ou « histoire »). Un documentaire nous permettra prochainement de revenir, par exemple, sur l’usage de l’archéologie sur un site israélien en Palestine, et de son instrumentalisation à des fins de justification coloniale…

Advertisements

3 réflexions sur “Homme de Neandertal : deux documentaires.

  1. Pingback: Apport de la génétique et évolution de l’Homme | citylightscinema

  2. Pingback: Origines de l’humanité (bipédie et langage) – trois documentaires | citylightscinema

  3. Pingback: Stéphane Begoin – Les steppes paléolithiques d’Havrincourt (2011) / Archéologie de sauvetage | citylightscinema

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s