Soleil Ô – Med Hondo (1971)

MAURITANIE – EN ENTIER – VF ST anglais – 98 mn – En 10 parties

Présentation par Le Maghreb des films : « Un immigré africain en quête de travail, découvre les aspérités de la « Douce France », le racisme de ses collègues, le désintérêt des syndicats et l’indifférence des dignitaires africains qui vivent à Paris, au pays de « nos ancêtres les Gaulois ». 
Un cri de révolte contre toutes les formes d’oppression, la colonisation et toutes ses séquelles politiques, économiques et sociales ainsi qu’une violente dénonciation des fantoches installés au pouvoir dans beaucoup de pays d’Afrique par la bourgeoisie française.

Né en 1936 à Attar, en Mauritanie. Après l’Ecole Hôtelière Internationale de Rabat, il devient cuisinier.
En 1959, il s’installe à Paris, où il vit de petits métiers, s’inscrit à des cours de théâtre et se forge une conscience politique. Il joue « les classiques » : Shakespeare, Molière, Racine… puis décide que les Africains se doivent de se représenter eux-mêmes, par le biais de leurs auteurs et de leurs comédiens.
Il fonde la compagnie théâtrale « Griotshango », en 1966, avec Robert Liensol, avec laquelle il met en scène René Depestre, Aimé Césaire…, puis tente l’aventure cinématographique. « Soleil O » (1967), sélectionné à la Semaine de la Critique à Cannes, puis Léopard d’Or à Locarno, consacre un cinéaste. »

Publicités